Quand il s’agit de poker en Afrique, le Casino de Marrakech au Maroc vient à l’esprit. Ils ont organisé des événements majeurs tels que les World Poker Tour Nationals, WSOP Circuits, et même WPT Main Events et accueillent régulièrement des parties de poker cash game à gros enjeux. Plus récemment, en mars, la ville a accueilli le Marrakech Poker Open 2019, un tournoi qui a attiré 220 participants et qui a vu le pro portugais du poker, Henrique Pinho, remporter une première place à 35 880 euros.

Alors que Marrakech est un foyer pour le poker, il est loin d’être le seul jeu en Afrique. Selon le World Casino Directory, dix groupes différents exploitent des casinos sur le continent en 2019, Sun International étant le plus présent au Botswana, au Lesotho, en Namibie, au Nigeria et en Afrique du Sud. Les autres pays où le jeu est populaire sont l’Égypte, le Cameroun, le Ghana, le Zimbabwe et l’Ouganda.

Bien que les casinos, les courses de chevaux et les paris sportifs existent depuis les années 1950, ce n’est qu’au cours de cette décennie qu’ils ont vraiment commencé à connaître une croissance. Quand il s’agit de poker, l’Afrique du Sud est l’endroit principal où se rendre à l’extérieur du Maroc.

« Je pense que les meilleurs casinos où jouer se trouvent probablement à Johannesburg et on y trouve des cash games et des MTTs qui tournent presque tous les jours, » a déclaré Ahlee de Lange, une pro africaine du poker, à Prise de fer. « Mon endroit préféré pour jouer est probablement à Cape Town. C’est une belle ville, les gens sont sympathiques et le casino est plutôt sympa. Mais mon casino préféré est probablement le Monte Casino de Johannesburg. Il y a un grand choix de restaurants et de magasins, ainsi que de super MTTs et des jeux d’argent. Si vous voulez venir en Afrique du Sud pour jouer au poker, je vous conseille d’aller à Johannesburg. Cependant, si vous voulez partir en vacances et profiter d’un beau paysage, Cape Town est votre ville. Il y a la vie nocturne la plus géniale d’Afrique du Sud et les gens sont généralement très amicaux et ouverts. »

Il n’est donc pas surprenant que les trois premiers de la liste des pays africains les plus riches de tous les temps soient tous originaires d’Afrique du Sud. Raymond Rahme, troisième place aux WSOP Main Event 2007, arrive en tête de liste avec plus de 3,5 millions de dollars, tandis que Jarred Solomon occupe la deuxième place avec un peu plus de 1 million de dollars. À l’heure actuelle, ce sont les deux seuls joueurs à avoir des gains à sept chiffres, bien que Darren Kramer ne soit pas loin derrière avec 982 052 $.

Parmi les autres joueurs de poker africains notables, mentionnons Warren Zackey (833 434 $), Greg Ronaldson (755 024 $) et Farid Yachou, qui a remporté plus tôt cette année le premier tournoi des champions WPT pour 381 600 $.

Non seulement certains joueurs parmi les meilleurs au monde viennent d’Afrique, mais de nombreux professionnels de haut niveau sont connus pour visiter le continent. En 2014, Dylan Wilkerson a remporté le WPT Emperors Palace Poker Classic pour 145 836 $, tandis que ses collègues américains Faraz Jaka et Mclean Karr ont tous deux remporté des tournois parallèles au même endroit. De plus, la légende du poker en ligne Dan « Jungleman » Cates a gagné 500 000 $ au même endroit lorsqu’il a remporté le WPT Alpha8 Johannesburg 2016.

Ce n’est pas seulement l’attrait du poker qui attire les pros, mais aussi la beauté du contient qui les attirent en Afrique. Beaucoup en profitent pour voir les sites ou faire un safari, tandis que d’autres vont un peu plus loin. Fin 2014, les pros du poker Shannon Shorr et Jesse Yaginuma ont atteint le sommet du Kilimandjaro, un exploit reproduit plus tôt cette année par Fedor Holz.